Participation citoyenne

COMMUNE DE FIGANIERES

D’OU VIENT CE CONCEPT ?

• La surveillance de voisinage est un concept anglo-saxon en vigueur depuis de nombreuses années aux Etats-Unis, Canada, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, mais également en Allemagne, Suisse et dans de nombreuses villes françaises.

COMMENT FONCTIONNE LE CONCEPT ?

• Ce Dispositif de participation citoyenne à pour but de rendre chacun plus attentif à ce qui se passe à côté de chez lui. D’ailleurs l’avantage que tout le monde en retire est un lien supplémentaire entre voisins.
• Avant tout départ en vacances, informez votre référent et vos voisins.
• Avertissez également la police rurale et la gendarmerie nationale en vous inscrivant à l’opération « tranquillité vacances – administrés absents ». Les forces de l’ordre effectueront des patrouilles aux abords de votre domicile vacant et y porteront une attention particulière de jour comme de nuit.
• Faites relever votre courrier par votre voisin le plus proche et éventuellement ouvrir les volets le matin, laissant croire à une présence.
• L’effet dissuasif du concept est apporté par la mise en place d’affichage par panneaux métalliques aux entrées des quartiers sécurisés ainsi que par l’opposition d’autocollants à chaque accès de propriété.
• Dans le cas où vous remarqueriez dans votre rue un individu ou un véhicule suspect semblant s’intéresser aux propriétés avoisinantes, avertissez les forces de l’ordre.

UN CONCEPT POUR QUI ?

• Toute personne peut participer au dispositif,
• Le nombre d’habitations impliquées dans un même secteur n’est pas limité, mais il doit rester raisonnable afin que la chaîne puisse fonctionner correctement.

QUI GERE LE CONCEPT ?

• Dans la Commune de FIGANIERES, le dispositif est mis en place et suivi par la police Rurale et la gendarmerie nationale.
• Les administrés d’un même quartier sont rassemblés autour d’un référent,  plus disponible ou se sentant plus impliqué dans le dispositif.
• Le rôle de référent ne demande pas une surcharge considérable de travail ; il est le lien privilégié entre les voisins d’un même secteur et les forces de l’ordre.
• Tout administré peut, à tout moment, demander la mise en place du dispositif dans son quartier.

POURQUOI UN TEL CONCEPT ?

• Cette chaîne de vigilance a un rôle préventif et dissuasif. Elle renforce en premier lieu les liens sociaux dans les quartiers.
• Elle possède dans sa conception même une dimension humaine, sociale et relationnelle.
• Mais le dispositif n’est pas infaillible. Il ne transformera jamais votre habitation en « Fort Knox ». Cependant, et grâce à l’effort de tous, votre quartier résidentiel s’en trouvera plus sûr.
• Participer n’est ni de l’espionnage ni du voyeurisme, comme certains pourraient le croire ou d’autres, détracteurs, ont voulu le laisser entendre : c’est juste un acte civique que vous accomplissez peut-être déjà tous les jours… et sans même vous en rendre compte.

QUI JOINDRE ?

Pour les inscriptions : Mairie de Figanières : securité@figanieres.com ou 04.94.50.93.60

• La gendarmerie peut être jointe au 04 94 39 16 50, cob.bargemon @gendarmerie.interieur.gouv.fr.

• La Police rurale au 06.74.79.42.30 et la Police municipal au 06.74.95.05.07 ou , police@figanieres.com

police-rurale gendarmerie-nationale